Aller au contenu
Chronique automobile

100% électrique sur nos routes en 2035 : est-ce possible?

100% électrique sur nos routes en 2035 : est-ce possible?
Samuel Tremblay-Michaud / Cogeco Média

2035, c'est l'année limite pour vendre ou acheter une voiture neuve à essence au Canada. Un but peu réaliste, selon Samuel Tremblay-Michaud.

Au micro de Martin-Thomas Côté, le chroniqueur automobile affirme que 16 ans c'est une trop petite période pour retourner un pays complet vers la conduite électrique.

« J'imagine que vous avez eu les mêmes conférences de M. Fitzgibbon, il y a quelques mois, qui nous disait à quel point il fallait revoir notre méthode de consommation d'énergie, il fallait revoir notre style de consommation d'énergie, imaginez si on commence à avoir que des véhicules électriques, la quantité d'énergie qu'on va avoir besoin pour les alimenter ces voitures-là, à quel point ça risque d'être complexe pour les infrastructures... »

Écoutez l'intégralité de la chronique...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin-Thomas Côté

Le PM joue à «Grouille!»
Une présence accrue des députés dans la région
Retour sur le Salon de l'automobile de Toronto

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00