Aller au contenu
Retour au bercail pour P. K. Subban

«Geoff Molson m'a contacté rapidement après l'annonce de ma retraite»

«Geoff Molson m'a contacté rapidement après l'annonce de ma retraite»
0:00
13:58

P. K. Subban devant un tas de micros et de caméras. La scène avait quelque chose de familier.

L’ancien défenseur a d’ailleurs noté que ça faisait un moment qu’il n’en avait pas vu autant. Nashville et le New Jersey ne sont pas l’équivalent hockey de Montréal, ça va de soi.

«Mon lien avec les partisans semble grandir, même si je ne suis plus ici. Chaque fois que je reviens, c’est toujours étonnant. Les gens me demandent comment je me prépare. Je ne pense pas que c’est possible de s’y préparer... C’est toujours émouvant. Et le respect est renversant.»

Comment Subban a-t-il réagi quand l’organisation des Canadiens l’a approché? Et, au fait, qui l’a approché?

«Geoff m’a contacté rapidement après que j’ai annoncé ma retraite. Il m’a joint et il m’a dit qu’il voulait faire ça. On a eu une bonne conversation et j’ai accepté d’emblée. Dans ta carrière, surtout quand tu as l’occasion de jouer pour l’organisation la plus titrée du sport, quand elle veut t’honorer, tu n’hésites pas.»

0:00
8:50

Subban a même dit qu’il était un peu inconfortable avec ce genre de moment.

«Les gens qui me connaissent savent - on ne me croit pas toujours - que ces choses sont un peu inconfortables pour moi. C’est beaucoup d’émotions. Et je n’ai jamais aimé trop montrer mes émotions.»

Par ailleurs, est-ce que ces retrouvailles avec Carey Price – et le fameux geste de célébration – triple low five - banni par l’entraîneur Michel Therrien à l’époque était planifié?

«La première fois que j’ai fait ça avec Carey, ce n’était pas planifié. Et la dernière fois… Je vous laisse débattre si c’était planifié ou pas!»

Vitor Munhoz/Getty Images

Source: Vitor Munhoz/Getty Images

«De pouvoir célébrer avec certains de mes anciens coéquipiers… J’aurai aimé qu’Andrei Markov soit là ce soir. On a échangé des textos hier soir. Il m’a tellement marqué.

«Au départ, «Marky» et moi n’étions pas toujours sur la même longueur d’onde. Nous venons de cultures différentes. Nous avons des personnalités différentes. Ce n’est que mon opinion, mais son uniforme devrait être dans les hauteurs (du Centre Bell). Il est un des meilleurs défenseurs à avoir joué.»

« Donc, de voir Carey ici ce soir, ça voulait dire beaucoup.»

0:00
32:51

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin McGuire

Canadiens-Bruins: le montage musical du match
Martin McGuire livre sa sauce à spaghetti
«Je le prends comme un grand compliment» -Patrice Bergeron
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les soirées KYK
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75