Aller au contenu
Procès de Marc-André Grenon

La défense peut-elle encore soulever un doute raisonnable?

La défense peut-elle encore soulever un doute raisonnable?
Me Julien Boulianne / Courtoisie

La défense a pris la décision de ne pas présenter de preuve, ce lundi, lors du procès de Marc-André Grenon, accusé du meurtre de Guylaine Potvin en 2000, au Palais de justice de Chicoutimi, mais peut-elle encore soulever un doute raisonnable? Me Julien Boulianne répond à la question.

Au micro de Dominick Fortin, l'avocat confirme que ce genre de situation est habituel lors d'un procès.

« C'est important que les gens comprennent : ce fardeau-là appartient au ministère public et il arrive régulièrement, dans un paquet de dossiers, où on ne présente pas de défense. »

Écoutez l'intégralité de la chronique...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Dominick Fortin

Pour les jeunes, vraiment ?
Antoine Roussel a confiance en les Saguenéens!
Le Dr Barrette réagit au budget

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30