Aller au contenu
Agression armée à La Belle et La Bœuf

L'accusé avait-il des intentions terroristes lors de l'attaque ?

L'accusé avait-il des intentions terroristes lors de l'attaque ?
Le PM / Cogeco Média

Des accusations en matière de terrorisme pourraient être déposées dans le dossier de l'agression à la Belle et la Boeuf de Chicoutimi, alors que la Gendarmerie royale du Canada enquête avec la police de Saguenay à ce sujet, d'après ce que rapporte le journal La Presse. Louis Audet-Gosselin était en ondes pour discuter du dossier.

Au micro de Martin-Thomas Côté, le directeur scientifique et stratégique du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence explique qu'il est difficile de savoir si l'individu aurait causé ses gestes pour des raisons politiques ou pour d'autres raisons inconnues.

« Depuis quelques années on est rarement dans des cas d'organisations terroristes hiérarchisées, qui ont des membres qui planifient des attentats en groupe, donc on voit vraiment plus des acteurs qui sont solitaires, qui vont empruntés des idées, qu'ils consomment principalement en ligne et qui vont passer à l'acte selon ces idées-là... »

Juste avant de passer à l'acte le 20 décembre dernier, Ahmed May, cuisinier pour le restaurant à ce moment, aurait fait mention du Hamas, ce qui a incité les agents à pousser l'enquête.

L'individu de 30 ans sera de retour devant le tribunal à Chicoutimi vendredi pour son enquête sur remise en liberté.

Ahmed May fait face à 3 chefs d'accusation de tentatives de meurtre, voies de fait contre les policiers et d’entrave au travail des agents.

Rappelons que trois employés du restaurant ont été gravement blessés dans cette attaque à l'arme blanche.

Écoutez l'intégralité de l'entretien...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Alexandra Tremblay

Suis-je une mauvaise personne de vouloir refuser d'éponger la dette de ma mère?
À qui avons-nous affaire dans la région?
Toujours aussi pertinente même 10 ans après sa création

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le show du matin
En direct
En ondes jusqu’à 10:00