Aller au contenu
Le boxeur québécois remontera dans le ring jeudi

«Jean Pascal a du Arturi Gatti dans le sang» -Lou Dibella

«Jean Pascal a du Arturi Gatti dans le sang» -Lou Dibella
Le promoteur de boxe américian, Lou Dibella / Photo : James Chance/Getty Images

Il y a de la grande visite à Montréal en raison du combat éliminatoire de Jean Pascal, qui est prévu jeudi soir à la Place Bell : le respecté promoteur de boxe américain Lou Dibella. 

Lors du combat principal, Pascal livrera un combat face au jeune allemand Michael Eiffert.

Le gagnant de ce duel deviendra l’aspirant obligatoire au titre de championnat du monde de la IBF, présentement détenu par Artur Beterbiev.

Dibella en a organisé plusieurs galas de boxe, mais celui-ci semble lui faire particulièrement plaisir.

Dibella a fait d’Arturo Gatti la première vedette de Boxing After Dark, un programme de boxe diffusé sur les ondes de HBO.

« Je pense avoir donné à Arturo son meilleur surnom, soit The Human Highlight Reel. Arturo était un fait saillant ambulant, littéralement. Il était un des seuls boxeurs qui faisaient l’unanimité dans la victoire autant que dans la défaite. »

Dibella a ensuite fait des comparaisons entre Jean Pascal a du Arturo Gatti.

« On parle ici de deux boxeurs différents, mais qui ont une chose en commun, leur instinct de chien. Tous les deux sont des bulldogs; ils vont se battre jusqu’au bout. Tu ne peux pas leur enlever ça. Ils sont pareils à ce niveau. Pascal a du Gatti dans le sang. En plus, je sais qu’Arturo était l’idole de Jean…

« C’est certain qu’Arturo est entré au temple de la renommée de la boxe dès sa première année d’éligibilité. Pour ça, je n’ai pas le choix de lui donner l’avantage (en ce qui concerne le meilleur boxeur de l’histoire québécoise), mais je suis convaincu que Jean aura aussi droit à cet honneur. Je ne sais pas si ça viendra dès la première année, mais selon moi Jean entrera un jour au Temple de la renommée. Il a affronté les meilleurs boxeurs de son époque. Pour moi, Jean Pascal est dans le top 3 des meilleurs boxeurs de l'histoire du Canada. »

Par contre, Jean Pascal aura toujours une tache à son dossier : ses tests antidopage en 2021. En effet, il avait reçu des résultats positifs à deux substances interdites : l'érythropoïétine (EPO) et la drostanolone.

« La boxe n’est pas assez bien légiférée. Tout le monde cherche un avantage. Je ne dirai jamais que Jean n’a pas fait une gaffe. Il a fait une grave erreur. D’ailleurs, il en a payé le prix. Il a perdu beaucoup d’argent, ses ceintures, en plus d’avoir été suspendu. Mais, on voit désormais des athlètes qui ont été déclarés positifs entrer au Temple de la renommée. Parfois, les gens me demandent pourquoi je me suis associé à un boxeur qui s’est dopé… Ma réponse : tout le monde a le droit à une deuxième chance. Depuis le début de sa carrière, ça ne lui était jamais arrivé. »

Dibella est convaincu que Jean Pascal aura le meilleur de son adversaire dans ce combat, même s’il s’attend à un affrontement difficile. 

Il espère de tout cœur que les amateurs viendront l’appuyer dans ce qui pourrait être son dernier combat en sol québécois. 

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le show du matin
En direct
En ondes jusqu’à 10:00