Aller au contenu
Éric Duhaime discute de son plan

Des fêlés au PCQ: «On n'a pas le monopole de ça» -Duhaime

Des fêlés au PCQ: «On n'a pas le monopole de ça» -Duhaime
Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec
Photo La Presse Canadienne

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, se défend d'accueillir des complotistes au sein de son parti. 

Monsieur Duhaime a affirmé lundi matin au micro de Paul Arcand que son parti n'était pas le seul à avoir eu en ses rangs des candidats qui ont tenu des propos conspirationnistes.

« Nous, c'est arrivé le mois passé et il y a eu une personne qui a été prise dans une affaire et je l'ai retirée immédiatement dès que j'ai su les propos qu'elle avait tenus. Depuis ce temps-là, ce n'est pas nous autres qui avons eu des fêlés qu'on a été obligé de retirer. La CAQ a été obligée de retirer une candidate en Abitibi. Le Parti libéral, pas plus tard que la semaine passée, a été obligé d'en retirer une à Québec qui avait des propos très controversés. On n'a pas le monopole de ça. »

Vous aimerez aussi

0:00
2:53
0:00
2:54
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Émission spéciale | Élections Québec 2022
En direct
75