Aller au contenu
Selon Marguerite Blais

Les CHSLD n'étaient pas prêts à affronter la pandémie

Les CHSLD n'étaient pas prêts à affronter la pandémie
La ministre Marguerite Blais
PC/Jacques Boissinot

Dans un témoignage attendu à l’enquête sur la gestion de la pandémie dans les CHSLD, la ministre Marguerite Blais a indiqué avoir été informée des risques de la COVID uniquement au début du mois de mars 2020.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants a interrompu son congé de maladie pour venir témoigner, vendredi, à l’enquête menée par la coroner Géhane Hamel.

Marguerite Blais a soutenu qu’elle croyait que la crise allait surtout toucher les hôpitaux jusqu’au début du mois de mars.

Son témoignage est contradictoire avec celui de plusieurs autres témoins depuis le début de l’enquête, notamment l’ancienne ministre de la Santé, Danielle McCann.

Madame Blais a précisé que les CHSLD n’avaient pas été préparés comme les hôpitaux.

Au micro de Bernard Drainville, la journaliste Any Guillemette résume le témoignage. 

On l'écoute...

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Le monde de la santé doit laisser une chance au ministre
Entrevue avec Mélanie Joly candidate au Parti Libéral
Entrevue avec Ruth Ellen Brosseau, candidate du NPD.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les soirées KYK
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75