Aller au contenu
SAQ

Scandale suite à la destruction de bouteilles bonnes à la consommation

Scandale suite à la destruction de bouteilles bonnes à la consommation
Client à la SAQ / Archive La Presse Canadienne

Des frais insensés ainsi que la possibilité de destruction de bouteilles, encore bonne à consommation, après 360 jours d'entreposage ne sont que quelques strictes règles imposées par la SAQ lorsqu'on parle de produits venant d'importation privée, c'est ce que rapporte Radio-Canada. Frédéric Laurin était en ondes pour commenter ce dossier.

Écoutez l'intégralité de l'entretien avec le professeur d'économie à l'UQTR...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Alexandra Tremblay

La réunion finale rique de brasser...
Les pilotes offriront-ils un bon spectacle au Grand prix de Monaco ?
La bataille des marques maison dans les épiceries

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
LES GROS #1
En direct
En ondes jusqu’à 18:00