Aller au contenu
Fiscalité

Avoir un deuxième emploi au Québec: moins payant qu'ailleurs au Canada

Avoir un deuxième emploi au Québec: moins payant qu'ailleurs au Canada
Avoir un deuxième emploi au Québec: moins payant qu'ailleurs au Canada / Getty Images / Stas_V

Avec l'inflation et le taux de la vie qui augmente, de nombreux Québécois sont forcés à se trouver un deuxième emploi pour pouvoir subvenir à leurs besoins, mais même cette solution n'est pas la plus payante pour eux, selon Renaud Brossard.

Au micro de Simon Tremblay, le vice-président aux communications à l'Institut économique de Montréal explique qu'avec les impôts du premier emploi, le salaire du deuxième revient plus petit qu'on ne le croit.

« Pour un Québécois qui gagnerait, à mettons, 35 000$ dans son emploi principal, ce que ça veut dire c'est que, dès le premier dollar dans son deuxième emploi, il va être taxé à 26,5%, donc pour un dollar, il va lui rester 73,50$. »

M. Brossard confirme, lors de son entrevue, que 158 000 Canadiens sont présentement obligés de se prendre un travail secondaire pour arriver à leurs fins.

« Juste pour vous donner une idée 158 000 personnes-là, on prend tout le monde qui vit à Saguenay, on prend tout le monde qui vit à Québec, on additionne ça et on est à peu près à ça... »

Écoutez l'intégralité de l'entretien...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Simon Tremblay

Emballer l'épicerie pour payer son bal de finissant?
S'identifier pour visiter de la porno au Canada: on parle à la sénatrice
La différence entre les sentences pour meurtre au 1er et 2e degré

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les soirées KYK
En direct
En ondes jusqu’à 00:00