Aller au contenu
Sport du Lit

La F1 polluante? Vraiment?

La F1 polluante? Vraiment?
Le show du matin / Cogeco Média

Le Grand Prix n'a plus sa place à Montréal, c'est ce que les lecteurs pouvaient lire dans le Journal de Montréal, ce lundi matin; un éditorial exprimant les différents effets néfastes de la Formule 1 dans la ville, dont la pollution. Louis-Philippe Guy a profité de sa chronique pour démystifier certains clichés de l'article.

Au micro de Dominick Fortin, le chroniqueur explique que plusieurs changements ont été apportés pour rendre les Grand Prix de Formule 1 plus écoresponsables, dont notamment le changement hybride des bolides en 2014 et le retrait du ravitaillement, il y a encore plus longtemps.

« Lors d'une course, tu ne peux pas dépenser davantage d'essence pour aller plus vite, parce que tu n'auras pas la possibilité de faire le plein avant la fin de la course. »

Écoutez l'intégralité de la chronique...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Dominick Fortin

« Ça va mal » -Dr Gaétan Barrette
Dominick Fortin dans la peau d'un policier pour une soirée
Un niveau bas, mais pas inquiétant selon Jimmy Bouchard

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30