• Accueil
  • «On cherche à combler un nouveau poste» -Dany Dubé
98.5 Sports
Président hockey des Canadiens

«On cherche à combler un nouveau poste» -Dany Dubé

«On cherche à combler un nouveau poste» -Dany Dubé
François Lacasse NHLI/Getty Images

Il y a eu autant d’action hors glace que sur la patinoire, samedi, dans l’entourage des Canadiens de Montréal.

Scott Mellanby, l’adjoint au directeur général Marc Bergevin, a remis sa démission à l’organisation.

Selon le journaliste Pierre LeBrun, Mellanby aurait discuté avec le propriétaire Geoff Molson du poste de directeur général et de celui de président aux opérations. LeBrun soutient que l’on a signifié vendredi à Mellamby qu’il ne serait pas retenu, ce qui aurait mené à sa démission.

Par ailleurs, le journaliste Elliotte Friedman a fait savoir que les Canadiens ont eu l’autorisation d’approcher Jeff Gorton, l’ancien directeur général des Rangers de New York.

Que démêler de tout ça? L’animateur Jeremy Filosa a posé la question à l’analyste Dany Dubé après la victoire de 6-3 des Canadiens contre les Penguins de Pittsburgh.

« Tout ce que l’organisation a confirmé, c’est le départ de Mellanby. En même temps, quelle est l’intention directe de l’organisation? J’ai l’impression que l’on cherche à combler un nouveau poste. Un poste de président hockey. Ça semble être au cœur des réflexions de l’organisation.

« L’ancienne structure avait fait son temps. On se dirige vers une restructuration complète et le départ imminent de Marc Bergevin. C’est assez significatif comme nouvelle. Ça implique que Monsieur Molson va donner des responsabilités hockey à quelqu’un d’autre. Il va y avoir un président hockey. C’est l’interprétation que j’en fais. »

L’analyste note qu’une telle structure pourrait aider l’organisation à mieux arrimer son dépistage et son développement. Autre évidence, l’arrivée d’un président hockey va mener à la réévaluation de tous les postes au sein de l’organisation.

Et ces révélations vont-elles mener à d’autres mouvements de personnel dans les prochains jours? Voire, les prochaines heures?

« L’information a coulé, mais il n’y a pas nécessairement de décisions imminentes. Je pense que l’on est dans le processus. Moi, c’est la chose qui m’interpelle.

« Là, on est dans le processus. Ça veut dire que c’est enclenché. Marc Bergevin, normalement, incessamment, va quitter le poste de directeur général. Ça, c’est l’effet domino. Mais est-ce qu’il va y avoir des annonces imminentes, je ne pense pas. »

Les meilleurs moments
En direct de 03:00 à 04:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.