Aller au contenu
«Big Problem» se joint aux Jays

«Vogelbach obtiendra beaucoup de présences au bâton»

«Vogelbach obtiendra beaucoup de présences au bâton»
Daniel «Big Problem» Vogelbach l'an dernier avec les Mets / (AP Photo/Noah K. Murray)

(Dunedin, FL) - Ce n’était pas la plus belle journée pour arriver au camp des Blue Jays samedi alors qu’il pleuvait dans la région de Tampa Bay. La majorité des entraînements ont eu lieu à l’intérieur.

Mais il y avait tout de même de la matière, car une rumeur circulait depuis le soir précédant, l’arrivée possible du frappeur désigné Daniel «Big Problem» Vogelbach.

Le corpulent frappeur n’est pas reconnu pour sa forme physique, mais plutôt pour son coup de bâton.

Sans le confirmer, le gérant John Schneider a ni plus ni moins reconnu aux journalistes sur place de c’était fait.

«On pourra en dire plus lorsqu’il sera ici, ce n’est pas encore confirmé, mais oui nous sommes excités de l’accueillir. Il a joué ici un peu en 2020 et il obtiendra beaucoup de présences au bâton pour nous.»

Par ailleurs, il se pourrait que le nouveau lanceur des Jays, Yariel Rodriguez, ne commence pas la saison avec la grande équipe.

Étant donné son manque d’activité en 2023, il pourrait étirer son camp d’entraînement et débuter la saison au niveau AAA à Buffalo.

Le Cubain a effectué 19 tirs samedi matin, au grand plaisir du gérant.

Jansen et la malchance

Le receveur Danny Jansen espère vraiment que la guiche ne s’acharnera pas trop sur lui cette saison, comme ç’a été le cas l’an dernier où il s’est fait atteindre à répétition par les lanceurs.

«Ma main va bien, mais ça n’a pas été évident à gérer cet hiver. Mais là ça va mieux, je veux simplement demeurer en santé, nous a-t-il mentionné. J’aimerais vois ma moyenne au bâton augmenter, et je pense être capable de le faire.»

Même s’il demeure un frappeur très opportuniste, Jansen n’a frappé que pour ,228 l’an passé. Il deviendra joueur autonome à la fin de la prochaine campagne.

Pour sa part, Justin Turner s’est dit excité d’atterrir chez les Jays, l’ennemi juré des Red Sox pour lesquels il jouait l’an passé.

«Je n’ai pas été surpris, on se parlait depuis quelques années déjà. J’ai déjà joué avec les Orioles donc je connais bien cette division. Je connais plusieurs joueurs dans ce vestiaire, j’ai hâte que ça commence.»

Contrairement à la majorité de ses coéquipiers, Vladimir Guerrero n’est toujours pas présent au camp, il arrivera à Dunedin mardi.

Il est important d’expliquer que Guerrero ne contrevient à aucune règle de la convention collective en n’arrivant que mardi.

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
LES GROS #1
En direct
En ondes jusqu’à 18:00