Aller au contenu
EUDORE BOIVIN

La grosse main sur Talbot vandalisée

La grosse main sur Talbot vandalisée
MAIN TALBOT / EUDORE BOIVIN

La main en béton qui trône aux abords du commerce Eudore Boivin sur le boulevard Talbot a été la cible de vandalisme au courant de la nuit.

Les deux doigts du centre ont été fracassés à coups de marteau afin de représenter le signe des cornes du diable.

Après plus de 40 ans en place, c'est la première fois qu'un acte de la sorte se produit et pour le propriétaire actuel, Marc Boivin, c'est plus qu'une simple main.

M. Boivin raconte que c'est son père qui l'avait construit en 1979 pour son grand-père qui à l'époque était le propriétaire de l'entreprise.

Une plainte officielle n'a toujours pas été faite au service de police de Saguenay, toutefois, il demande de communiquer avec lui si vous avez des informations qui pourraient permettre de retracer le ou les malfaiteurs.

Écoutez l'entrevue fait avec le propriétaire:

0:00
9:20
Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Hugo Ouellet

Les membres de la FIQ rejettent l'entente
Explorer des volcans aux profits du Patro de Jonquière
Une récompense de 100 000$ pour All Boivin
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à