Aller au contenu
Stationnement à étages de l'hôpital de Chicoutimi

La tension monte entre le mouvement citoyen et les élus

La tension monte entre le mouvement citoyen et les élus
/ Cogeco Nouvelles

En séance de conseil d’arrondissement à l'hôtel de ville ce midi, les élus de Saguenay ont voté en faveur de la modification du règlement de zonage du projet de stationnement à étages de l’hôpital de Chicoutimi.

Le président de l’arrondissement de Chicoutimi, Jacques Cleary a demandé d’effectuer la période de questions au début de la séance pour permettre aux citoyens de s’exprimer avant le vote. 

Plusieurs membres du mouvement citoyen qui s'oppose à la forme actuelle du stationnement à étages ont pris la parole pour présenter un plan de stationnement limité à 57 mètres, soit 4 mètres plus bas que les plans du CIUSSS afin de préserver la vue sur le fjord et les Monts Valin.

Le porte-parole du mouvement, Yves Laperrière explique qu’il a fait appel à plusieurs professionnels, dont Jean-Philippe Monfet (ingénieur), Yves-Michel Garant (architecte paysagiste) et Christian Côté (architecte retraité) pour tenter de développer un projet moderne qui respecterait davantage le plan d’urbanisme et le schéma d’aménagement.

Le mouvement a également déploré le manque de volonté de la ville de camoufler les véhicules en ajoutant un demi-étage de toit vert.

La porte-parole du comité des usagers de l’hôpital de Chicoutimi, Chantale Goupil, a quant à elle demandé aux élus à adopter le règlement de zonage. Elle estime qu’il faut aller de l’avant afin d’éviter de retarder le projet et d’engendrer des coûts supplémentaires. Elle explique que les employés et les usagers de l'hôpital ont besoin de ces cases de stationnement.

Les élus surpris par les plans présentés 

Après avoir entendu les interventions de membres du mouvement citoyen, la présidente du comité consultatif d’urbanisme, Mireille Jean, a demandé un amendement pour modifier le règlement de zonage à une hauteur maximale de 57 mètres. 

Plusieurs élus ont également été surpris par ces ajouts d’informations et ont demandé d’ajourner la séance pour quelques minutes afin de se concerter. 

Près d'une trentaine de minutes se sont écoulées avant que les élus ne reviennent autour de la table. 

Un deuxième règlement de zonage est voté

L’amendement de Mme Jean a été refusé en majorité par les élus. La modification du règlement de zonage d’un stationnement d’une hauteur maximale de 61 mètres a ensuite été votée en faveur par tous les conseillers à l’exception de Mireille Jean. 

Plusieurs citoyens étaient déçus, mais ne semblaient pas étonnés de l'issue du vote.

Le porte-parole du comité citoyen, Yves Laperrière, ne compte pas baisser les bras. Il n’exclut pas de faire appel à la Commission municipale du Québec à nouveau. 

0:00
15:53
0:00
20:19
Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Maxime Simard

Des changements à venir dans le milieu de la construction
Des propos inquiétants de la part de François Legault, selon un restaurateur
Comment prendre soin de sa batterie de téléphone cellulaire
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 11:00