Aller au contenu
Erreurs dans la base de données de la SPCA

Mises en demeure envoyées pour non-paiement à des citoyens

Mises en demeure envoyées pour non-paiement à des citoyens
/ Courtoisie Alexandra Tremblay

Quelques citoyens de Saguenay ont reçu des mises en demeure, par l’entremise des avocats de la ville, entourant le non-paiement des frais annuels d’enregistrement pour les chats à la SPCA. 

Depuis janvier 2020, toute personne qui est propriétaire d’un chat à Saguenay doit se procurer une licence pour l’animal chaque année dont les frais varient entre 15$ et 25$

La directrice générale de la SPCA Saguenay, Claudia Côté, confirme que des erreurs se sont glissées dans leur base de données en raison du fait qu’ils ont pris possession du refuge animal de Chicoutimi en début d’année. 

''En faisant l'intégration du refuge animal de Chicoutimi dans notre base de données, il y a eu quelques dédoublements de dossiers. Ce n'est vraiment pas la majorité, mais on n'a effectivement quelques dossiers qui ont été dédoublés. C'est sûr que c'est une erreur qu'on a constatée lorsqu'on a envoyé une première lettre d'avis d'infraction. Par la suite, encore une fois lors de l'envoi des mises en demeure, il y a eu d'autres dossiers qui sont ressortis. C'est certain qu'avant d'envoyer les constats d'infractions, chaque dossier est révisé individuellement pour être certain qu'il n'y a pas eu un problème et qu'il n'y a pas d'erreurs de notre côté.''

Mme Côté ajoute que selon elle, c’est environ 2000 mises en demeure qui auraient été envoyées à des citoyens, puisque c’est le nombre de factures qui n’ont toujours pas été réglées dans les dossiers de la SPCA. 

La SPCA mentionne que les citoyens qui auraient reçu une mise en demeure doivent communiquer avec ceux-ci pour faire valider et corriger leurs dossiers. 

Description de l'image non disponible

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le retour de Courchesne
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75