Aller au contenu
Changement de sexe interdit pour les mineurs

Est-ce que l'Alberta a pris la bonne décision?

Est-ce que l'Alberta a pris la bonne décision?
Changement de sexe interdit pour les mineurs / Getty Images / cagkansayin

La province de l'Alberta a pris la décision d'interdire les thérapies hormonales aux moins de 16 ans et d'exiger le consentement parental pour un changement de prénom ou de pronom à l’école, mais est-ce la bonne façon de voir les choses? Dr Mélodie Bouchard élabore sur ce sujet sensible.

Au micro de Dominick Fortin, elle affirme être en accord avec cette nouvelle politique albertaine, qu'il est nécessaire de mettre un frein, notamment en raison des traitements encore trop peu développés au Canada et les procédures trop hâtives que certaines cliniques exercent dans le pays.

« Quand on veut offrir ce traitement-là pour aider un jeune qui vit de la souffrance, à mon sens ce n'est pas de l'aider que de lui dire: viens avec moi, on va faire une expérience, parce qu'à mon sens, ce sont des traitements qui sont encore au stade de l'expérimentation... »

Problèmes de fertilité ou infertilité, problèmes d'orgasme ainsi qu'érectiles, sécheresse vaginale permanente, problèmes de développement de l'organe sexuel et ostéoporose sont tous des risques qui peuvent être causés par une thérapie hormonale à l'adolescence.

Écoutez l'intégralité de l'entretien...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Tania Clouston

Le personnel de soutien scolaire réclame plus de soutien
Baisse du taux directeur : une bonne ou une mauvaise nouvelle?
Des millions de données personnelles fuitent chez Tickermaster

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00