Aller au contenu
Manque de financement

Une demande trop forte de séries québécoises pour la capacité présente

Une demande trop forte de séries québécoises pour la capacité présente
De moins en moins d'argent pour produire nos séries faites au Québec / Getty Images / Chonlatee Sangsawang

La grande demande de nouveau contenu télévisuel affecterait le financement des séries québécoises et même bientôt celles internationales, selon Carl Gaudreault. Il était en ondes pour en discuter avec l'équipe de Midi Pile.

Au micro de Simon, le professeur de télévision, au cégep de Jonquière, explique que les équipes de productions n'ont pas le choix de couper sur les lieux de tournage ainsi que les scénarios pour offrir aux auditeurs davantage d'émissions en une petite période de temps.

« Là, on en demande plus! Vous vous rappelez à l'époque? On écoutait ''Des dames de coeur'' et c'était 24 épisodes et 24 semaines, il fallait attendre la semaine d'après pour avoir l'autre épisode. Là, on dépose une série, la saison complète, et on la regarde en une journée, des fois deux, donc les gens en veulent encore plus et la demande augmente de plus en plus... »

M. Gaudreault affirme que le coût d'un épisode, en 2023, peut varier entre 750 000$ et 800 000$, alors que dans les années 1990, une heure de tournage valait jusqu'à deux millions de dollars.

Écoutez l'intégralité de l'entretien...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Simon Tremblay

Donnons le temps à Rio Tinto!
Le COlab se propose pour réparer vos choses brisées!
Le projet de la zone ferroviaire dévoilé à la fin du mois de mai

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30