Aller au contenu
Système de santé

Le consentement présumé du don d'organe n'est pas la solution selon, Mme Mourani

Le consentement présumé du don d'organe n'est pas la solution selon, Mme Mourani
Midi Pile / Cogeco Média

Le projet de loi pour rendre le consentement présumé obligatoire au Québec ne serait pas la solution pour régler le problème du manque de dons d'organe, selon Maria Mourani. Elle était en ondes pour expliquer son point de vue.

« Ceux qui l'ont implanté, il y a plusieurs pays, comme la Suède, la Pologne, la France même, en 1976, donc c'est quand même vieux, n'ont pas vu, grâce à cette disposition-là, d'augmentation de greffes significative. »

Au micro de Simon Tremblay, elle affirme qu'il ne manque pas de donneurs dans la province et qu'il faudrait plutôt revoir la structure des hôpitaux pour détecter plus rapidement le donneur qui se trouve en fin de vie.

Écoutez l'intégralité de l'entrevue...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Simon Tremblay

« François Legault est brisé »
Emballer l'épicerie pour payer son bal de finissant?
Bruno Cormier se remémore les événements suivant le meurtre de Guylaine Potvin

Vous aimerez aussi

0:00
14:04
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les soirées KYK
En direct
En ondes jusqu’à 00:00