Aller au contenu
Itinérance à Alma et Roberval

Un million de dollars pour déployer des haltes-chaleur au Lac-Saint-Jean

Un million de dollars pour déployer des haltes-chaleur au Lac-Saint-Jean
Le show du matin / Cogeco Média

Alma et Roberval ont obtenu une subvention d'un million de dollars pour créer des haltes-chaleur, pour permettre aux personnes en situation d'itinérance de survivre le dur hiver qui approche la région. Une initiative qui a espoir de devenir permanente, exprime Serge Bergeron.

Au micro de Dominick Fortin, le maire de Roberval explique que ce montant permettra seulement de couvrir les haltes établies pour la prochaine année et que celui-ci a été alloué au Lac-Saint-Jean, lors du dernier sommet municipal sur l'itinérance, après avoir présenté les données du projet de l'hiver dernier.

« On a d'abord mis une halte-chaleur en décembre dernier, jusqu'en avril, pour leur permettre et les statistiques nous ont prouvé: c'est 687 personnes qui sont passées dans cette halte-chaleur là, donc ce n'est pas rien en quatre mois. »

Il affirme d'ailleurs que le gouvernement du Québec devra prendre en charge rapidement cette situation qui est en constante expansion, non seulement au Lac-Saint-Jean, mais partout dans la province.

« Un itinérant, présentement, pour un an, coûte à l'État 71 521$, s'il y a rien qui se fait, en 2027, au nombre d'augmentations qu'on peut voir partout dans le Québec, c'est 450 millions que ça va coûter à l'État. »

Écoutez l'intégralité de l'entrevue...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Maxime Simard

Quand pouvez-vous prendre votre cellulaire au volant ?
«Dans ce qui a été donné à l'éducation et aux infirmières, on change la société»
Plainte à la CPTAQ : un geste de jalousie, selon Mario Pelchat

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les soirées KYK
En direct
En ondes jusqu’à 00:00