Aller au contenu
Environnement & technologie

Mieux combattre l'obsolescence programmée

Mieux combattre l'obsolescence programmée
Réparer des électroménagers / Getty Images / spates

Obliger aux commerçants d'ajouter un indice de durabilité, qui serait affiché sur les biens de consommation tels que les électroménagers, pourrait contrer une bonne partie de l'obsolescence programmée au Québec. Amélie Côté, d'Équiterre, était en ondes pour en discuter davantage.

Au micro de Simon Tremblay, elle affirme que cette loi n'est pas inscrite dans le projet de loi 29 actuel, mais que celle-ci a déjà été proposée par M Ouellet ainsi que Mme Rizqy.

Mme Côté explique que cet indice, qui est en fonction depuis 2021 en France, permettrait aux consommateurs de savoir à quel point un objet est fiable et aussi à améliorer la qualité des produits chez les .

« Les fabricants veulent avoir une bonne note, donc changent leur façon de faire. »

Écoutez l'intégralité de l'entretien...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Frédéric Gagné

Des gros bonhommes en studio!
L'intelligence artificielle pour vos choix de bière!
Une thanatologue nous livre tous ses secrets!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les soirées KYK
En direct
En ondes jusqu’à 00:00