Aller au contenu
Meurtre de Guylaine Potvin

Marc-André Grenon aurait été trahi par son propre nom

Marc-André Grenon aurait été trahi par son propre nom
PatronYme / Getty Images / MR.Cole_Photographer

C'est une technologie du nom de PatronYme qui aurait permis à l'arrestation de Marc-André Grenon. Une première pour le Québec, selon Vincent Larin.

Au micro de Richard Courchesne, le journaliste du journal La Presse explique en quoi consiste cette avancée technologique, déjà utilisée par la police aux États-Unis.

« C'est une technologie qui permet aux policiers d'isoler l'ADN d'un suspect et de le comparer à une longue liste de noms, d'ADN qu'ils ont. Essentiellement, ça permet de sortir des noms de famille qui les aident, après ça, à cibler des sujets d'intérêt pour leur enquête. »

Écoutez l'entrevue complète...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Richard Courchesne

La ville poursuit Gazon Savard
Donald Trump inculpé pour complot, on en parle avec Louis-Martin
Bilan du mois de Juillet avec Jimmy Desbiens de Météo Chicoutimi

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
LES GROS #1
En direct
En ondes jusqu’à 18:00