Aller au contenu
La politique et les réseaux sociaux

Pourquoi le Gouvernement du Canada supprime certaines publications ?

Pourquoi le Gouvernement du Canada supprime certaines publications ?
Simon Tremblay / Cogeco Média

Selon plusieurs médias, le Gouvernement du Canada aurait demandé, à de nombreuses reprises, aux géants des réseaux sociaux de supprimer des publications, certaines ne leur appartenant pas.

Selon les dires de Simon Tremblay, le Gouvernement Fédéral aurait fait appel aux patrons de Facebook et de Twitter 214 fois entre janvier 2020 et février 2023. La moitié aurait d'ailleurs été refusées.

« Généralement, on dit que quand les géants des médias sociaux ont accepté les demandes du fédéral, c'était pour des questions d'usurpation d'identité ou de la violation de droits d'auteur. Mais moi c'est l'autre partie qui m'intéresse: les fois où le gouvernement a demandé des choses à Facebook, Twitter et compagnie et qu'ils ont dit : non, pourquoi vous nous demandez ça? »

L'une des demandes refusées avait été proposée par le directeur des communications du ministère de l'Immigration. Celui-ci avait demandé de supprimer toutes les publications en lien avec un article du Toronto Sun. La demande n'avait pas passé, étant donné que ce n'était pas du contenu appartenant au Gouvernement du Canada.

Écoutez la conversation entière...

Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!Abonnez-vous à l’infolettre de 95.7 KYK!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Simon Tremblay

La culture de la «boxe jambon» au Québec
La torchère de Saguenay brûle de nouveau
Simon Tremblay déçu de Steven Guilbeault

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi Pile
En direct
En ondes jusqu’à 14:00